Affichage du lecteur audio
Danse Orchestrée
Danse Orchestrée Triska Sicuranzo Gagné (2022)

À l'occasion de Québec Musiques Parallèles 2022, découvrez "Danse Orchestrée", une installation de Triska Sicuranzo Gagné.

Trois projections d’une même aurore boréale sont dirigées vers le ciel et capturées sur des plexiglas. La vidéo de cette aurore est divisée en canaux rouge/vert/bleu (RVB). Via une programmation électronique, chacune de ces couleurs en mouvement génère sa propre piste sonore. Celles-ci sont ensuite superposées dans l’espace pour y être associées à leur projection respective. À l’occasion de sa récente résidence de création chez Avatar, Sicuranzo Gagné a pu sélectionner les registres, les timbres et la rapidité des notes jouées afin de proposer le son de ce phénomène atmosphérique. Une installation dans laquelle une aurore boréale est traduite en pièce pour orgue à tuyaux.

Cette installation fait partie du projet Plein Jeu du centre d’artistes en art sonore et électronique Avatar et a été réalisée en étroite collaboration avec le bureau de recherche ORCA de l’école d’art de l’Université Laval.

Diffusion à Québec

Jeudi 6 octobre 2022, vernissage de 17h-21h

Vendredi 7 octobre, de 12h à 17h

Samedi 8 octobre, de 12h à 17h

– La Charpente des fauves

Événement FB

 

Triska Sicuranzo Gagné est une artiste en arts visuels et médiatiques originaire de la Beauce qui vit et travaille à Québec. Elle détient un baccalauréat en Arts visuels et médiatiques de l’Université Laval et y poursuit présentement ses études à la maîtrise. Sicuranzo a obtenu une résidence d’artistes au Centre d’artistes en arts sonores et électroniques Avatar en 2021-2022 afin de créer Danse Orchestrée, un projet d’art numérique où elle se questionne « sur quoi danse une aurore boréale? ». L’artiste a participé à plusieurs expositions collectives et événements dont la soirée d’Art sonore à l’abbaye organisée par EXEcentrer. Dès sa formation collégiale, son travail a su se démarquer et trois oeuvres furent acquises par la collection publique du Cégep Beauce-Appalaches (2018). Dernièrement, elle a gagné le concours du drapeau de l’École d’art de l’Université Laval et son oeuvre flottera du 12 au 19 septembre sur un mât de la Ville de Québec.

Retour aux projets