Display audio player
Yahndawa' : portages entre Wendake et Québec
Yahndawa' : portages entre Wendake et Québec Collectifs d'artistes (2021–2022)

À l'occasion du projet Yahndawa' initié par VU, Avatar accompagne l'artiste Alain-Martin Richard pour la production de l'installation interactive « La Parole entravée.»

« La Parole entravée propose une géographie que nous, les Quatorze de Yahndawa, avons tracée depuis les premiers contacts au printemps 2021. Il y avait dans l’air ambiant la mort de Joyce Echaquan, les pensionnats et la découverte de centaines de corps d’enfants non-identifiés, et les enfants disparus dans les hôpitaux sans laisser de traces… Tout à coup les entraves de la parole qui maintenaient la vérité sous une chape de plomb, comme une conspiration du pouvoir colonisateur, chrétien et raciste, ont explosé en libérant des torrents de douleur et de souffrance. L’espace médiatique était saturé du bruit de la débâcle. Ce bruit répercuté dans nos têtes était indicible, parce que honteux, parce que maudit. Nous avons marché sur des œufs ce jour-là.

J’ai repris un bâton de contact, que j’avais déjà utilisé dans une manœuvre antérieure, pour amorcer le contact entre Wendats et Québécois. Puis la parole entravée s’est imposée comme une argile à re-former. Il y maintenant des bâtons de contact qui sont devenus une forêt suspendue sous laquelle brillent les Pléiades. Il y a yahndawa, la rivière qui va de Wendake au Vieux-Port. Et dans ce flot qui se dégrade et se régénère, il y a la parole entravée/libérée qui nous interpelle». Alain-Martin Richard

_

Alain-Martin Richard a développé une pratique multidisciplinaire axée sur l’art action, la manœuvre, l’installation interactive, l’écriture et l’édition. Il a conçu et organisé des événements comme Le Marathon d’écriture (1983), NeoSon(g) Cabaret (1984), les Symposiums d’Amos (1997) et de Moncton (1999). Éditeur et coauteur de Performance in/au Canada,1970-1990, a aussi réalisé les catalogues Territoires nomades (1996) et 3e Symposium en arts visuels de l’Abitibi-Témiscamingue (1998). Des « dialogues agis » à la manœuvre, sa pratique de l’art action repose sur « le paysage humain », à la fois matière et lieu de sa présence éphémère. Il a été membre des collectifs The Nomads, Inter/Le Lieu et Folie/Culture. La manœuvre constitue son champ d’exploration le plus important. Ses productions majeures se déploient sur plusieurs plans de réalité : l’Atopie textuelle (avec Les Causes perdues, 2000), Le chemin pour Rosa (2006), Le bloc que j’habite (2014), Trou de mémoire (2015-2017). Il est toujours membre actif du collectif Les Causes perdues. Par ailleurs, il poursuit son travail en solo. Et ses articles paraissent régulièrement dans les revues spécialisées Jeu, Inter, art actuel, Esse, Espace.

__

Yahndawa’ est un projet d’échange entre les communautés artistiques de Wendake et de Québec. Les artistes y sont appelés à partager autour de leurs pratiques, mais aussi à collaborer, avec le soutien d’organismes artistiques, pour ensuite diffuser conjointement leur travail. Suivant la rivière (yahndawa’) qui relie nos deux communautés – dénommée Akiawenrahk/la Saint-Charles –, ainsi que l’idée de portages, chacun arrive dans ce projet avec son bagage, qui est ensuite amené sur de nouveaux territoires, avec la complicité des un.e.s et des autres.

Ce projet est un échange à propos des pratiques artistiques elles-mêmes, mais permet aussi plus largement de discuter et de réfléchir à nos conceptions, nos façons de faire, nos visions, nos réalités, nos identités.

Les ateliers - À travers des visites à Québec et à Wendake et une sortie en canot à l’été 2021, les participant.e.s et des représentant.e.s de chacun des organismes impliqués dans le projet ont appris à se connaître.

Les résidences - Jusqu’à la fin juin 2022, des groupes d’artistes formés à la suite des ateliers sont accueillis par les organismes pour soutenir la production des œuvres avec les moyens artistiques et techniques qui leur sont spécifiques.

La diffusion - À l’automne 2022, des expositions et événements auront lieu dans plusieurs centres de Québec ainsi qu’à Wendake.

Artistes : Annie Baillargeon, Aïcha Bastien N’Diaye, Anne-Marie Bouchard, Dgino Cantin, Philip Després, Alexis Gros-Louis, France Gros-Louis Morin, Érika Hagen-Veilleux, Andrée Levesque Sioui, Jeffrey Poirier, Nicolas Renaud, Alain-Martin Richard, Teharihulen Michel Savard, Manon Sioui.

Auteur.e.s : Guy Sioui Durand et Anne-Marie Proulx

Organismes : Avatar, La Bande Vidéo, La Chambre Blanche, Le Lieu, L’Œil de Poisson, Rhizome, VU.

Projet initié grâce à une collaboration entre le collectif wendat et VU.

Back to projects