Affichage du lecteur audio
Le God’Ar au FIMAV
Le God’Ar au FIMAV God’Ar (2000)

À la suite du passage du Grand Orchestre d’Avatar (God’Ar) à l’émission Le Navire Night, Michel Levasseur invite le God’Ar à clore le prestigieux Festival international de musiques actuelles de Victoriaville (FIMAV), dont il est l’organisateur.

À la suite du passage du Grand Orchestre d’Avatar (God’Ar) à l’émission Le Navire Night, Michel Levasseur invite le God’Ar à clore le prestigieux Festival international de musiques actuelles de Victoriaville (FIMAV), dont il est l’organisateur. Avatar permet donc aux artistes du God’Ar de développer leur spectacle dans ses studios avec une aide technique fournie par l’organisme.

 

Les six membres du collectif sont cachés derrière un écran de projection vidéo. Pendant une heure, ils servent au public une charge de musique électronique d’une force jamais entendue sur les disques de cette étiquette : puissante, agressive, viscérale, tout à fait en phase avec le feu roulant d’images projetées par Boris Firquet, allant de formules mathématiques à des scènes de chirurgie, en passant par des images provenant de la performance même, derrière l’écran, et intégrées en temps réel. Cette performance laisse le festival pantois. (D’après François Couture.)

Retour aux projets