Affichage du lecteur audio
La morue
La morue Diane Landry (1998)

Lors de la troisième édition du Symposium en arts visuels de l’Abitibi-Témiscamingue, tenue à Amos, Diane Landry présente La morue, une performance remarquable.

Avatar propose à Diane Landry une période de travail en studio visant à rendre plus audibles les subtilités et la richesse des sons de l’installation grâce à de meilleurs microphones de contact et à l’équipement technique d’un studio professionnel.

Dans La morue, le spectateur découvre différents objets hétéroclites placés sur une longue table. Mêlés à ce bazar se trouvent deux tourne-disques accompagnés chacun d’un éclairage halogène. La table et les objets font face à un immense écran blanc. L’artiste arrive et se place devant cette table en faisant dos au public, puis commence à déposer des objets directement sur les platines. Les deux lumières, qui sont situées près de chaque tourne-disque, agissent comme des projecteurs et sont contrôlées par des rhéostats. Ainsi, elle fait apparaître ou disparaître la silhouette géante des objets sur l’écran. Grâce à la participation d’Avatar, l’aspect sonore de cette œuvre a énormément progressé. C’est une véritable traduction audible des objets quotidiens, une façon nouvelle d’entendre le quotidien, qui s’exprime en textures sonores. 

Retour aux projets