Affichage du lecteur audio
Espèces et quasi-espèces
Espèces et quasi-espèces Émile Morin et Jocelyn Robert (2004)

Issue directement d’une culture émergente du clip art, Espèces et quasi-espèces est une pièce sonore, vidéo et installative réalisée avec l’appui d’Avatar.

Issue directement d’une culture émergente du clip art, Espèces et quasi-espèces est une pièce sonore, vidéo et installative réalisée avec l’appui d’Avatar. Elle se compose d’éléments hétéroclites : une série d’avions jouets modifiés pour porter un circuit électronique, un moteur, une peau de vache, une série de relais électriques et une projection vidéo sur écran. Au-delà de sa portée sonore et visuelle immédiate, l’œuvre interroge la continuité symbolique qui semble être la base même des stratégies de mondialisation.

Selon Robert, les « images de référence » sont demeurées relativement constantes à travers les siècles. Elles servent désormais de « vocabulaire symbolique », un vocabulaire que l’on retrouve partout en cette ère de mondialisation.

L’œuvre Espèces et quasi-espèces a été présentée en Australie lors de la Biennale of Electronic Arts de Perth à l’automne 2004. Elle a également été présentée au Vooruit à Gent, dans le cadre du projet Avatar à Vooruit en 2006, ainsi qu’à l’Espace F de Matane et au Mois Multi de Québec.

Espèces et quasi-espèces
Espèces et quasi-espèces
Espèces et quasi-espèces
Retour aux projets