Affichage du lecteur audio
Avatar et la Villa Arson
Avatar et la Villa Arson Suzanne Joly, Martin Tétreault, Ludovic Lignon, Luc Kerléo (1999)

À l’automne 1999, Avatar et le studio son AudioLab de la Villa Arson à Nice font un échange de résidences.

À l’automne 1999, Avatar et le studio son AudioLab de la Villa Arson à Nice font un échange de résidences. L’idée est venue du fait qu’Avatar et la Villa Arson, l’un des sept centres nationaux d’art en France, ont de grandes affinités.

C’est ainsi qu’Avatar envoie Suzanne Joly et Martin Tétreault en résidence de recherche en France. Ils s’initient à de nouveaux concepts, logiciels et équipements. Presque en même temps, Ludovic Lignon est accueilli en résidence à Avatar. En décembre, l’artiste français présente une série d’installations qu’il intitule Études pour expositions sans catalogue. Quant à Luc Kerléo, il est en résidence à Québec en 2000. Il présente une installation sonore légère et secrète, qui émet de petits sons à intervalles réguliers. 

Retour aux projets